Aider nos Chats à vivre au mieux le Confinement


Le Chat est une espèce particulièrement sensible aux changements ce qui implique que le confinement et les changements soudains qui en découlent peuvent avoir un impact plus ou moins important et plus ou moins néfastes pour nos félins.




Durant ce confinement 2 principaux cas de figure :

Les chats très indépendants

Les changements et l’agitation inhabituelle peuvent rapidement devenir une source de stress voir d’angoisse grandissante à mesure que le confinement se prolonge et le comportement du chat peut évoluer de ce fait vers un abattement inhabituel ou de l’irritabilité voir de l’agressivité. Les chats qui ont l’habitude de sortir en extérieur et qui sont tout à coup contraints de rester à l’intérieur sont particulièrement exposés à ces risques.

Les chats proches et dépendants de leurs humains

La présence quasi ininterrompue de l’humains due au confinement peut accroître progressivement la dépendance et le besoin d’affection. Ces chats habituellement très demandeurs de contacts et d’affection ne souffrent pas particulièrement de la présence soudaine de leurs humains, mais pour eux l’après confinement pourrait s’avérer très difficile, certains pourraient présenter un ou plusieurs symptômes d’anxiété de séparation si le retour à la normale se faisait trop brutalement avec des plages de solitude trop étendues. Il va donc falloir veiller à les habituer très progressivement aux absences et les encourager également à participer à des activités autonomes stimulantes et apaisantes.



Ce à quoi votre chat doit avoir accès pour vivre au mieux cette période de confinement


Du calme et du repos : Les chats ont un besoin énorme de sommeil et de tranquillité qu’il faut impérativement respecter. Proposez à votre chat des espaces calmes et douillets ou il ne sera pas dérangé en hauteur ou dans une petite cachette. Veillez à ce que les enfants ne le dérangent jamais pendant son sommeil. Il est également primordial de ne pas imposer des contacts à votre chat si il n’en a pas envie.


Des activités stimulantes physiquement et mentalement : un chat a besoin de pouvoir grimper, chasser, résoudre des problèmes et remuer ses méninges. On peut pour cela lui proposer différentes activités mais il faut être juste quant à la quantité et à l’intensité de ces activités afin d’éviter LA SURSTIMULATION et surtout à LA SUREXCITATION qui placent le chat dans une situation ou il n’arrive plus à gérer ses émotions ce qui peut avoir des effets néfastes sur son comportement à court et à long terme. Les jouets distributeurs de croquettes, les gamelles interactives et jeux d’intelligence sont idéaux. On peut également proposer des jouets à fourrer que le chat devra lécher ce qui est une activité aussi fatigante qu’apaisante. Il est également important d’offrir un accès à des griffoirs plus ou moins inclinés en fonction des préférences du chat. Le confinement peut aussi être l’occasion de proposer des exercices de medical training à votre chat histoire de le stimuler mentalement, de faire grandir votre complicité tout en l’entrainant aux soins tel que le Brossage, la coupe des griffes, l’acceptation de la caisse de transport, les soins des yeux des oreilles,…


Des espaces adaptés et organisés pour chaque activité du chat ! Pour garantir son équilibre au quotidien le chat a besoin d’espaces délimités de la façon suivante : des zones de chasse (ou d’activité) et d’alimentation situées bien à l’écart des zones d’élimination (litières) ainsi que plusieurs zones de repos de préférences variées avec des accès en hauteur.



Les signes qui doivent vous alerter :


- Manque soudain d’appétit

- Abattement

- Fuites et Isolement inhabituel

- Léchage excessif

- Malpropreté

- Marquage urinaire

- Griffades sur les murs ou le mobilier

- Agacement, Irritabilité ou Agressivité soudaine

- Miaulements intempestifs

- Perte de Poil excessive et / ou aspect du poil inhabituel

- Tout grand changement de comportement



Quelques Pistes pour aider les chats stressés par le confinement :


Une fois les conseils ci-dessus mis en place, si votre chat montre quelques signes de stress sans gravité il existe quelques solutions pour l’aider naturellement ou chimiquement à se détendre. En voici quelques unes ;


- Les phéromones en diffuseur ou collier


- Les fleurs de bach


- L’homéopathie


- Des compléments alimentaires spécifiques


Si malgré ces conseils la situation se dégrade il sera nécessaire de consulter rapidement un vétérinaire afin de vérifier qu’aucune cause médicale n’est pas à l’origine de ces changements de comportement. Si la cause médicale est écartée il conviendra alors de vous rapprocher d’un comportementaliste afin de mettre en place une thérapie comportementale personnalisée. De même si vous craignez que votre chat supporte mal l’après confinement, un professionnel peut vous aider. Beaucoup de comportementalistes félins proposent des consultations par visio conférence.





La Team au Poil Educateur Comportementaliste Canin et Félin - Normandie - Le Havre



#chatconfine #chat #comportementalistefelin #confinement #confinementcovid19

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square